174 millions de bouteilles de shampoing vendues chaque année en France, 186 millions en ce qui concerne le gel douche, 700 cotons tiges utilisés ainsi que 900 cotons jetables par an par français, des chiffres vertigineux qui encouragent nombre d’entre vous à passer à une salle de bain zéro déchet. 

Alors pour vous aider à transiter, voici quelques conseils. 

1- Remplacer sa brosse à dents jetable par une brosse à dents à poils rechargeables 

C’est l’un des gestes les plus simples lorsqu’on entame une démarche zéro déchet (avec l’autocollant stop pub). 

Remplacer tout simplement votre brosse à dents jetables par une brosse à dents à poils rechargeables. Ces brosses à dents ont le gros avantage de vous permettre de garder le manche toute votre vie (si vous êtes un minimum soigneux bien sûr) et de ne changer que la partie poils de votre brosse à dents. 

Il en existe en manche en bois, ou en manche en bioplastique pour un coût allant de 2,95€ pour un manche en bioplastique et 27,50€ pour un manche en chêne. 

brosse à dents à poils changeables

Brosse à dents Caliquo à poils rechargeable : 2,95€ 

2- Passer au cosmétique solide 

Comme nous l’avons vu au début de cet article, les bouteilles de shampoing et gel douche représentent énormément de déchets produits chaque année. 

Pour une salle de bain zéro déchet, le mieux est donc de passer à la cosmétique solide.  Savon, shampoing et même dentifrice ou déodorant il existe une alternative solide pour tous vos produits. 

Le plus compliqué reste donc de trouver le produit qui vous convient. 

Pour le savon solide, nous vous conseillons un savon saponifié à froid. La saponification à froid consiste à ne pas faire chauffer les ingrédients pendant la fabrication du savon. Cela a pour avantage d’être plus écologique mais également de garder tous les bienfaits des ingrédients. 

Pour nous l’un des gros avantages des savons solides, c’est que vous n’aurez plus la peau qui tire en sortant de la douche ! Une bonne économie en crème hydratante 😉

Il existe beaucoup beaucoup (beaucoup) de fabricants de savon solide. Alors pour le choisir nous vous conseillons de choisir un savon saponifié à froid fabriqué près de chez vous. Personnellement, nous utilisons le savon Clémence et Vivien fabriqué au Mans. 

 aminima-savon-solide-zero-dechet-clement-vivien-deco

Concernant le shampoing solide on vous avoue que là c’est un peu plus compliqué, il faut tester, tester et encore tester pour trouver le bon shampoing. 

En tout cas nous c’est ce que l’on a fait ! Et on a testé vraiment des shampoings horribles qui donnent les cheveux poisseux, gras, qui ne moussent pas … 

Heureusement, on a fini par trouver notre bonheur, et on vous le conseille : le shampoing solide Les Savons de Joya. Il mousse, sent bon, se rince facilement, laisse les cheveux doux et brillants et est fabriqué en Normandie. 

Pour commencer nous vous conseiller de tester le shampoing pour cheveux normaux puis si celui-ci vous convient, vous pourrez tester le shampoing plus spécifique à votre type de cheveux. 

 aminima-shampoing-solide-zero-dechet-savons-joya-zoom

3- Remplacer ses cotons tiges jetables par une escurette

Un conseil tout simple mais efficace est de remplacer ses cotons tiges jetable par un coton tige écologique et réutilisable. 

Ne tombez pas dans le piège de remplacer vos cotons tiges plastiques par des cotons tige en bambou, remplacer un déchet par un autre n’a jamais été la solution ! 

Le mieux est de revenir au bon vieux produit d’antan. Nous vous conseillons le cure oreille l’Escurette, qui est très efficace avec sa partie en inox incurvée et son manche en bois pour aller chercher le cérumen. 

4- Passer aux lingettes démaquillantes lavables

Toujours dans l’optique de supprimer les produits à usage unique, on remplace les cotons jetables par des cotons lavables ! Un lot de quelques lingettes afin d’alterner entre les lessives, et hop, vous nous aidez à supprimer 900 cotons à usage unique par français par an. En bonus, c’est un objet très sympa et dont vous pourrez choisir les motifs ! 🙂

cotons lavables zéro déchet Aminima

5 – Un rasage zéro déchet 

Pour vous messieurs, il est temps de passer au rasage zéro déchet. Pour cela, exit le rasoir jetable et bonjour le rasoir de sécurité. Exit également la bombe de mousse à raser et remplacez-la par un blaireau et votre savon solide 🙂

Et pour l’après rasage, on vous conseille une petite huile végétale hydratante ou du gel d’aloe vera apaisant.

6- Ne multipliez pas vos crèmes : 1 crème multi usage 

Evitez de multiplier les crèmes, tenez-vous en à l’essentiel. Une crème multi usage hydratante ou des huiles végétales font souvent très bien l’affaire. 

Selon votre type de peau, voici une petite sélection des huiles végétales pour le visage (à appliquer directement ou à utiliser en ingrédient, plus de renseignements sur https://www.aroma-zone.com/beaute-soins-lavants-bio/selections/top-huiles-visage.html) :

  • Pour une peau délicate et sèche : l’huile d’amande douce, connue pour ses propriétés apaisantes et adoucissantes.
  • Pour une peau sèche, mature et dénutrie : l’huile d’argan, pour ses propriétés nourrissantes et restructurantes.
  • Pour protéger la déshydratation : l’huile de jojoba, pour sa propriété régulatrice.
  • Pour une peau grasse et à tendance acnéique : l’huile de noisette, pour ses propriétés équilibrantes et adoucissantes.
  • Pour tous les types de peau : le gel d’aloe vera, pour ses propriétés hydratantes, nutritives et protectrices. 

Un dernier conseil, demandez-vous également si tous les échantillons de votre esthéticienne et des magasins de cosmétiques sont bien utiles, et apprenez progressivement à les refuser 🙂

 

7 – Adopter l’éponge konjac

Pour nettoyer votre visage, nous vous conseillons l’éponge Konjac. Issues de la racine d’Amorphophallus Konjac,  les éponges végétales de Konjac ont de grandes vertues.

Elles ont notamment une fonction exfoliante et nettoyante. Elles sont aussi 100% naturelles et biodégradables. 

 eponge konjac nettoyant visage

8- Passer au maquillage rechargeable

On va pas vous mentir, on n’a pas encore testé, et si vous avez des retours d’expériences on est preneuses. Mais en tout cas, on aime le principe et le concept du maquillage bio, vegan et rechargeable de la marque ZAO

 

N’hésitez pas à partager cet article autour de vous et laissez-nous un petit commentaire avec vos questions, conseils et remarques, nous nous ferons un plaisir de vous lire 🙂

Share with:

FacebookTwitter


Les articles qui pourraient vous intéresser